Consoles virtuelles screen

1. Logiciel screen

Screen (GNU Screen) est un «multiplexeur de terminaux» permettant d’ouvrir plusieurs terminaux dans une même console, de passer de l’un à l’autre et de les récupérer plus tard.

Vérifiez la présence du logiciel sur votre système avec la commande which :

$ sudo which screen 
$ sudo apt-get install screen || sudo yum install screen

2. Créer un terminal, s’en détacher, s’y rattacher

Créer un nouveau screen en nommant la session :

$ screen -S nom_de_la_session

Un message annonçant la version utilisée et indiquant que ce programme est publié sous licence GPL s’affiche à l’écran. Il ne reste plus qu’à presser la touche [ESPACE].

Pour se détacher de la session du screen : * Saisir la suite de touche clavier suivante : [CTRL]+[a] suivi de [d] * OU fermer le terminal et/ou ouvrir un autre terminal

Pour se rattacher à la session du screen :

$ screen -r nom_de_la_session

3. Gérer les terminaux

Connaître les terminaux existants :

$ screen -ls

Rattacher un screen existant :

$ screen -r

Tuer un screen :

$ exit

4. Raccourcis screen

  1. Créer un nouveau terminal :
  2. Saisir la suite de touche clavier suivante : [CTRL]+[a] suivi de [c]
  3. Si vous avez auparavant exécuté une commande, le contenu du terminal devrait visiblement changer : vous êtes dans le nouveau terminal dont vous venez de demander la création.
  4. Naviguer entre les terminaux du screen :
  5. [CTRL]+[a] suivi de [n]: pour «next», aller au terminal suivant.
  6. [CTRL]+[a] suivi de [p]: pour «previous», aller au terminal précédent.
  7. [CTRL]+[a] suivi de [0]..[9]: aller au terminal n.
  8. [CTRL]+[a] suivi de [‘]: saisir dans le prompt le numéro du terminal.
  9. [CTRL]+[a] suivi de [“]: lister des différents terminaux, avec la possibilité d’en choisir un.
  10. [CTRL]+[a] suivi de [w]: lister les terminaux actuels avec leur nom.
  11. [CTRL]+[a] suivi de [a]: retourner au terminal d’où l’on vient.
  12. [CTRL]+[a] suivi de [A]: nommer les terminaux et s’y rendre par la suite plus aisément.
  13. « Tuer » un terminal screen. Lorsque on est logué sur un terminal screen, pour le « tuer » (kill) :
  14. exit
  15. [CTRL]+[D] : équivalent à exit. Lorsqu’il n’y a plus qu’une seule console quitte screen.
  16. Détacher screen
  17. [CTRL]+[a] suivi de [d]: pour détacher screen
  18. [CTRL]+[a] suivi de [DD]: pour détacher screen et fermer la session

5. Screen comme émulateur de terminal (câble console/null modem)

On désigne le port console (/dev/ttyS0/dev/ttyUSB0, …) avec screen :

# screen <console port> <speed>

Pour une connexion sur un routeur Cisc* à partir d’un convertisseur usb-to-serial :

# screen /dev/ttyUSB0 9600

Pour une connexion sur Raspberry Pi 3 à partir du port COM1 du PC :

# screen /dev/ttyS0 115200

Auteur de l’article : Mourad ELGORMA

Mourad ELGORMA
Fondateur de summarynetworks, passionné des nouvelles technologies et des métiers de Réseautique , Master en réseaux et système de télécommunications. ,j’ai affaire à Pascal, Delphi, Java, MATLAB, php …Connaissance du protocole TCP / IP, des applications Ethernet, des WLAN …Planification, installation et dépannage de problèmes de réseau informatique……Installez, configurez et dépannez les périphériques Cisco IOS. Surveillez les performances du réseau et isolez les défaillances du réseau. VLANs, protocoles de routage (RIPv2, EIGRP, OSPF.)…..Manipuler des systèmes embarqués (matériel et logiciel ex: Beaglebone Black)…Linux (Ubuntu, kali, serveur Mandriva Fedora, …). Microsoft (Windows, Windows Server 2003). ……Paquet tracer, GNS3, VMware Workstation, Virtual Box, Filezilla (client / serveur), EasyPhp, serveur Wamp,Le système de gestion WORDPRESS………Installation des caméras de surveillance ( technologie hikvision DVR………..). ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *